Tout savoir sur les tableaux japonais

Tout savoir sur les tableaux japonais

Quand on vient d’aménager dans une nouvelle maison et envisager d’embellir les pièces ou juste redonner une touche aux objets ornementaux déjà présents, différents articles sont offerts sur le marché. Parmi eux, il y a les tableaux décoratifs d’intérieurs qui sont sous plusieurs aspects et dont le prix varie avec la qualité. Ces dernières années, avec l’influence de la culture nippone au niveau mondiale, le tableau japonais devient très tendance et prend de plus en plus de place dans l’univers artistique, c’est pourquoi on le trouve partout comme dans les bureaux, la chambre, le salon. Ils sont conçus de manières différentes selon l’artiste, avec la méthode traditionnelle ou la méthode moderne et sous plusieurs styles.

Tableaux japonais, c’est quoi ?

Depuis la nuit des temps, le Japon en tant qu’archipel a toujours des liens avec le grand continent. Cela est surtout observé sur le plan culturel, religieux et artistique. Même s’il est indépendant économiquement parlant, son histoire et ses œuvres d’arts se sont liés à ceux des pays voisins. En fait, les tableaux japonais ont été inspirés à ceux des chinois et des coréens au début, puis se sont mélangés avec ceux des occidentaux au fil du temps. Ensuite, les japonais ont élaboré petit à petit leur propre style. On peut noter trois grands modèles de tableaux japonais : le style Yamato-e, qui est un dessin soigné, de forme simple, disproportionné, de couleur légère sans ombre ni perspective avec des visages aux contours noirs. Ils peuvent illustrer les scènes et portraits de la vie quotidienne, les œuvres littéraires, les scènes historiques. Puis, le style Ukiyo-e qui signifie image du monde flottant. Il évoque les scènes du quartier des divertissements avec des couleurs vives et diversifiées. Ensuite, le modèle Sumi-e ou Suiboku qui montre qu’une seule scène à la fois sur le tableau tel qu’un paysage, des fleurs, un portrait. Il est spécifié par un dessin en forme de ligne, simple, perfectionné, sans trop d’ornement, monochrome.

Les types de supports des tableaux japonais

Les artistes peintres japonais utilisent des moyens ancestraux et modernes pour exposer leur talent. Il y a d’abord le parchemin horizontal dénommé emakimono, la plus ancienne forme qui est fabriqué par assemblage des feuilles formant un rouleau et qui se lit de droite à gauche. Puis les paravents ou byobu d’origine chinois, très prisé dans les quartiers riches. Ensuite, le kakemono qui est un support vertical caractérisé par la présence de ficelles aux deux extrémités d’un rouleau pour pendre au mur le parchemin. Il y a également l’éventail ou uchiwa, le plus connu de tous et les portes coulissantes appelées fusuma avec quoi on peut peindre aussi. Tous ces tableaux japonais sont étalés dans des musées et des galeries d’arts. 

Pourquoi opter pour les tableaux japonais

Pour faire sortir la beauté d’une pièce, il faut que les objets décoratifs s’accommodent avec les linges des meubles en termes de couleur, et de disposition. Dans une chambre à coucher, les tableaux japonais contenant des motifs comme le paysage, les arbres, la nature procurent de la sérénité. Ces peintures deviennent aujourd’hui très appréciées à cause de leur style unique et naturel. Ces artistes s’identifient à travers les coups de pinceau bien alignés et correctes. Les peintures sont lumineuses et très colorées, simples et directes pour être rapidement compris. Les œuvres d’arts nippones sont fabriqués avec des matériaux de première qualité même si les peintres utilisent de vieilles techniques et c’est ce qui les distingue d’ailleurs parmi les autres tableaux asiatiques.